Orthophonie

& Orthodontie

 

 

Formation Orthophonie et orthodontie

2 jours

Objectifs de la formation

Cette formation a pour but de présenter aux stagiaires les informations dont ils ont besoin

pour répondre à leurs questionnements théoriques et cliniques concernant la prise

en charge orthophonique (rééducation

du comportement neuromusculaire de la sphère oro-faciale, de la déglutition, de la ventilation

et de l’articulation de la parole) en lien

 avec un traitement orthodontique/chirurgical (avant/pendant/après) chez l’enfant, l’adolescent et l’adulte.

 

Cette prise en charge se retrouve dans la nomenclature orthophonique :

• Bilan de la déglutition et des fonctions vélo-tubo-tympaniques,

• Bilan des fonctions oro-myo-faciales

et de l’oralité,

• Rééducation de la déglutition dysfonctionnelle

• Rééducation vélo-tubo-tympanique,

• Rééducations des anomalies des fonctions oro-myo faciales et de l’oralité,

• Rééducation des troubles de l’articulation.

 

Le travail proposé aux stagiaires comprend des apports théoriques et pratiques permettant d’élaborer des exercices à utiliser avec les  patients.

 

Moyens pédagogiques

Diaporama, vidéos, film « Sourires en vrac », exercices pratiques, atelier où chaque stagiaire prend conscience de ses troubles fonctionnels de la sphère oro-faciale.

 

Programme

de la formation

1ère journée

 

Matin

• Durant cette formation, chaque participant

est amené à prendre conscience de ses propres difficultés autour de la sphère oro-faciale.

 

• Rappel embryologique, anatomique, physiologique autour de la langue, point

de départ indispensable pour comprendre

les enjeux de la prise en charge orthophonique.

 

• Les fonctions :respiration/ventilation, déglutition/mastication, phonation/articulation.

 

 

Après-midi

• La Evaluation de la sphère oro-faciale.

 

• L’incidence de la « tétine », de la prise

du biberon, d’un tic de succion au niveau organique, fonctionnelle, psychologique.

 

• La freinectomie quand, comment,

la rééducation qui en découle.

 

• La glossoplastie, pourquoi, l’importance

de la prise en charge orthophonique.

 

 • La posture ou l’importance de la prise

en charge globale du sujet.

 

• Les troubles du sommeil.

 

Focus

• La terminologie en Orthopédie dento-faciale.

 

• Les malocclusions (sens transversal, sagittal, vertical ; les classes d’Angle)

• Les dysmorphoses maxillo-mandibulaires

 

• Les traitements orthodontiques (ODF) et chirurgicaux

 

• Les différents types d’appareil.

 

2ème journée

 

Matin :

• Comment articuler la prise en charge des troubles fonctionnels et le traitement orthodontique et chirurgical.

 

• Placer le patient au centre du projet thérapeutique :

exercices adaptés à chaque patient suivant sa pathologie orthodontique.

 

•Exercices de motricité labiale, linguale et vélaire.

-Exercices de relaxation, respiration, ventilation.

-Rétablir une déglutition secondaire.

- Acquérir les mécanismes justes de la parole.

 

Focus :

Les incontournables.

• acquérir une bonne position linguale de repos.

• intégrer une bonne praxie de mastication.

• rétablir la ventilation nasale.

• éliminer les anomalies de déglutition et/ou de phonation.

• améliorer la posture.

 

Après-midi :

• Exercices pratiques, déroulement des séances : de la période d’instruction (les 4 premières séances) à la période d’entretien.

 

Comment motiver le patient ?

Le patient doit être acteur actif face à son comportement vécu comme inadapté.

Les échecs découlent souvent de sa passivité devant le travail proposé. Seule l’indispensable prise de conscience des troubles fonctionnels autour de la langue conduit à des résultats satisfaisants et durables du traitement orthodontique.

Le traitement ne doit pas être subi ni perçu comme une violence, mais véritablement accepté et intégré sur les plans fonctionnel et psychologique.

 

 

3ème journée

facultative

(entre 2 et 6 mois après la formation)

 

 

Retours d’expérience.

Cette journée permet de mieux cerner les acquis, d’approfondir la démarche clinique,

de travailler sur des cas cliniques permettant aux stagiaires de compléter

leurs connaissances sur les pathologies observées.