Catherine Thibault, orthophoniste • psychologue

les enjeux

de l'oralité

ou des troubles

de l'oralité....

 

Les enjeux de l’oralité ou les troubles

de l’oralité chez l’enfant et ses thérapeutiques.

 

Toutes les fonctions appartenant

au monde de l’oralité sont capitales dans

la conquête du langage et de la parole : fonction de respiration, de ventilation,

de relation, de nutrition (déglutition , mastication) et d’expression (mimique, phonation) chez tout enfant et en particulier chez l’enfant présentant

une insuffisance vélaire, chez l’enfant porteur d’une maladie rare, chez l’enfant prématuré, chez l’enfant avec TSA, chez l’enfant avec une  nutrition artificielle  d’où l’importance d’une prise en charge précoce à travers l’éducation gnoso-praxique orale.

 

Objectifs de la formation

Former les orthophonistes à mieux évaluer

et (ré)éduquer la sphère oro-faciale

de l’enfant dans une prise en charge globale.

 

Le travail proposé aux stagiaires comprendra des apports théoriques et pratiques permettant d’élaborer des exercices (jeux bucco-faciaux) à utiliser avec les patients.

Des vidéos permettront de mieux appréhender la prise en charge autour

de la bouche et au delà de la bouche.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Matin 

• Les sens cachés de l’oralité : embryogenèse faciale et cervicale, l’oralité, marqueur qualitatif de maturation corticale.

 

• Le lien entre oralité alimentaire et verbale (du réflexe de succion-déglutition

à la praxie de mastication, du premier cri aux premiers mots).

 

• L’attachement.

 

• La prématurité.

 

Après-midi

• La nutrition artificielle.

• Les troubles du comportement alimentaire.

• Accompagnement parental et dysoralité.

 

 

 

Matin

• Rappel anatomique et fonctionnel : physiologie et anatomie des fonctions

de déglutition, de mastication, de phonation, de respiration, de ventilation

et de posture autour des organes clés de l’oralité, la langue et le voile du palais.

 

• L’oralité au cœur du bilan orthophonique

de l’enfant.

Focus : les troubles du sommeil / apports

des neurosciences sur les troubles du goût

 et de l’odorat.

 

Après-midi 

• Prise en charge de la sphère oro-faciale

de l’enfant/Education gnoso-praxique orale précoce au sein d’une prise en charge globale (ventilation/respiration/posture).

 

•Prise en charge spécifique des troubles

de l’oralité alimentaire et de l’articulation

de la parole chez l’enfant tout-venant et différent (maladie rare, TSA).

 

 

 

 

 

 

Questions / Etudes de cas / Jeux de rôle

Le repas avec l’enfant présentant des troubles de l’oralité  alimentaire:

découverte des goûts, des textures

et des odeurs (éducation olfactive).

 

Retours d’expérience

Cette journée permet de mieux cerner les acquis, d’approfondir la démarche clinique,

de travailler sur des cas cliniques permettant aux stagiaires de compléter leurs connaissances sur les pathologies observées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Atelier ludique autour

  de l’olfaction, en ½ journées.

Formation, 1 ou 2 jours.

Conférences.

 

Programme

de la formation

1ère journée

2ème journée

 

3ème 1/2 journée

ou

3ème journée